Apprivoiser le stress

Comment gérer le stress au travail ?

Temps de lecture : 5 minutes

Le stress au travail est un fléau. Qu’il s’agisse des petits désagréments du quotidien ou parce qu’on vous exploite, les situations pesantes se multiplient, et nous usent. Il existe pourtant des solutions pour y faire face et pour gérer son stress. Les voici.

Des sources de stress qu’il faut identifier

Ben oui, vouloir gérer son stress sans savoir d’où il vient, c’est comme écoper une barque qui prend l’eau sans avoir mis un bouchon sur la fuite. A la fin, on coule ! Alors pour ne pas toucher le fond, commencez par faire la liste de tout ce qui vous rend stressé.e

Pour commencer, papier, crayon ! Oui, oui, on fait une liste, une vraie, sur un carnet, une feuille ou un ordi. Mais cette liste des sources de votre stress doit être réellement mise sous vos yeux. Notez toutes vos angoisses en vrac, ensuite faites le tri entre les petites choses anodines et les éléments stressants plus graves et plus profonds.

Cela peut sembler ridicule, mais on est souvent en stress à cause des blagues potaches de Marcel, de la compta, ou parce que cette idiote de Kimberley se pointent toujours avec une dégaine à faire pâlir tous les grands mâles de la savane. Cependant, il est bon de chercher si derrière ces anecdotes, il n’y aurait pas une raison plus profonde à votre stress. Quelle valeur cela vient toucher en vous ? En quoi un comportement désagréable se rattache à vos croyances, et vient heurter vos codes ?

Le stress s’accumule

Enfin, sur cette liste inscrivez aussi les dossiers les plus graves. Mon amie Clémentine s’est arrêtée de bosser plusieurs mois, pour être au chevet de l’un de ses enfants, chez qui on a décelé une grave maladie (c’est le terme qu’on utilise pour parler d’un cancer ; et Clémentine, c’est le prénom que j’ai choisi pour préserver l’anonymat de Claire). Bref, Clémentine a eu la surprise de découvrir une annonce d’emploi… pour son propre poste ! Sa boite compte embaucher quelqu’un à ses côtés, et ce quelqu’un finira par remplacer le chef de Clémentine, puisqu’il paraît qu’elle n’en a pas les capacités. Sur l’échelle du stress de zéro à dix, on doit être à 11. Allez-y, pour retourner bosser sans la boule au ventre. Pourtant, Clém n’est pas une jeunette ! Et ce stress au boulot est particulièrement dangereux chez les moins expérimentés, ceux qui sont encore en mode warriors, invincibles, et qui se jettent à fond dans leur job et dans la construction de leur vie. Pour parler d’eux, j’ai trouvé un article brillant sur un blog tout aussi chouette, ici.

Des conséquences plus graves qu’il n’y paraît

Le stress, c’est comme un lit qu’il faudrait changer : on y dort bien, mais on a de plus en plus mal au dos le matin en se levant. Le stress pèse sur vous de tout son poids, mais juste un peu chaque jour. C’est à peine perceptible, jusqu’à ce que ça vous pète à la gueule !

Nous avons recensé pour vous les 4 principales répercussions du stress :

  1. Des conséquences émotionnelles

    Une sensibilité et une nervosité accrues, des crises d’angoisse, une grande excitation, ou au contrainte, des moments d’intense lassitude…

  2. Des contrecoups physiques

    Les douleurs (au dos, au ventre, aux dents, articulaires ou musculaires…). Des troubles du sommeil, de l’appétit ou de la digestion…

  3. Des portées intellectuelles

    Difficultés pour se concentrer, erreurs et oublis inhabituels, de plus en plus répétés, difficultés à prendre des initiatives…

  4. Des soucis comportementaux

    De la violence, agressivité, repli sur soi, isolement social, addictions (café, tabac, fraises Tagada, épisodes de l’Inspecteur Derrick…)

Vous l’aurez compris, la liste des symptômes est longue et votre santé est en jeu.

Bien entendu, tout ça nous emmène rapidement à déterrer la hache de guerre dans l’entreprise. Avant tout acte de barbarie au bureau, lisez donc cet article, ça devrait vous aider. Mais alors comment gérer son stress au boulot ? En découvrant exactement ce que c’est, tout simplement. Les formations que j’anime en présentiel figure dans ce catalogue, mais celle qui concerne la gestion du stress est en cours d’adaptation pour être bientôt mise en ligne sur ce site. Patience…

Connaître le stress pour le diminuer

Finalement, le stress est un truc qui ne dure qu’une fraction de seconde dans notre corps. Ce n’est qu’un afflux hormonal (de cortisol et d’adrénaline, pour rester simple). C’est imperceptible, mais cela va déclencher par la suite toute une chaine d’événements mentalement plutôt désagréables à vivre.

Pour diminuer son stress, il va donc falloir le gérer physiquement, mais aussi l’évacuer psychologiquement. Physiquement, on veillera à faire un peu d’exercice (monter les escaliers ou aller à pied à la boulangerie peut suffire), à s’oxygéner, à dormir correctement, à s’alimenter et s’hydrater avec attention et sérieux. Le combo burger, double frites et coca ne sera pas votre meilleur atout, malheureusement. Un naturopathe ou un nutritionniste sont des spécialistes qui peuvent vous accompagner efficacement dans vos démarches.

Sur l’aspect psychologique, on s’intéressera à ce qui suit l’afflux d’hormones dans votre corps. Car ce pschitt d’adrénaline, ce stress, déclenche des émotions, pas toujours très cool à vivre. Avant d’écrire cet article, je m’étais amusé à tourner cette petite vidéo sur la déprime. Vous allez devoir apprendre à gérer vos émotions (ce qui est une autre paire de manches), mais des experts anti-stress peuvent aussi vous accompagner. Certains se déplacent même en entreprise, comme dans cet exemple. Ils sont sophrologues, psychologues ou plus généralement thérapeutes, et ce sont des pros qui accompagnent les gens qui dans leurs démarches personnelles de gestion du stress. Ce qui n’est ni une marque de faiblesse, ni un signe de dépression ou de folie, vous pouvez les consulter comme vous aller déjà chez le dentiste !

Gérer le stress en entreprise

Heureusement, toutes les entreprises ne sont pas comme celles de Clémentine. Beaucoup misent même très gros sur leurs démarches RSE, et s’appuient sur des experts au quotidien. Si vous êtes dirigeant d’entreprise ou travailleur indépendant, vous pouvez nous contacter pour savoir en quoi et comment nous pouvons venir vous épauler dans vos réflexions.

Nous avons tous et toutes des périodes de notre vie comme celle de Clémentine, venez nous en parler en commentaire. 👇

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.